Le médecin, suspendu pour avoir organisé des rendez-vous coquins dans son cabinet, a été dénoncé par son ex-femme...

Un médecin de Foix (Ariège) a écopé en septembre dernier d'une suspension de six mois, dont trois fermes, émise par le conseil régional d'Occitanie. Pour quelle raison ? Le praticien avait pris l'habitude de recevoir régulièrement ses maîtresses dans son cabinet médical. Des femmes qu'il rencontrait sur internet et avec lesquelles il concluait sur son lieu de travail, un espace qui doit être entièrement dédié aux soins médicaux, a fait valoir le conseil pour justifier sa sanction.

Une suspension et 1.500 euros d'amende

Les agissements du médecin ont été dénoncés par son ex-femme, après que celle-ci ait découvert dans la boîte mail de celui qui était encore son mari plusieurs échanges compromettants. Elle a alors prévenu le conseil départemental de l'Ordre des médecins. 

En plus de la suspension, le généraliste a été condamné à une amende de 1.500 euros par la chambre disciplinaire régionale de première instance, qui lui reproche d'avoir usé "très régulièrement de sa qualité de médecin et de son cabinet médical à des fins d'activités sexuelles qu'il organise de manière habituelle à partir de sites de rencontres".

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !