Marine Le Pen souhaite que la France ne traite "plus aucune demande d'asile"

La présidente du Front national veut également que soit supprimer les possibilités de régulariser les migrants en situation irrégulière. 

Marine Le Pen était l'invitée de Jean-Jacques Bourdin ce mercredi matin sur BFMTV et RMC. Elle en a profité pour exposer quelques mesures fortes du programme du FN concernant le projet de loi asile et immigration. Une réforme du gouvernement actuellement étudiée à l'Assemblée nationale, auquel est opposé le Front national. Le parti d'extrême-droite présente une cinquantaine de propositions en opposition à ce projet de loi.

Parmi ces propositions, la présidente du FN a expliqué souhaiter notamment que soit supprimer la possibilité de régulariser un migrant en situation irrégulière. Marine Le Pen s'oppose également à ce que la France étudie les futures demandes d'asile qui vont être déposées par les réfugiés. 

"Concernant le droit d’asile nous souhaitons que pas une demande puisse être traitée sur le territoire national, mais dans les ambassades et les consulats" de tous les pays du monde, a-t-elle expliqué. 

Ce mercredi matin également, Laurent Wauquiez était invité sur RTL. Le président des Républicains a remis en cause le principe du droit du sol en expliquant vouloir que les enfants nés en France de parents en situation irrégulière ne puissent plus bénéficier de la nationalité française. "Monsieur Wauquiez est un danseur de tango, il avance parfois, il recule souvent", a simplement réagi Marine Le Pen.

Rubriques

Société