La mannequin voilée Amena Khan renonce à une publicité L’Oréal après ses tweets polémiques

La mannequin, qui s'était réjouie sur les réseaux sociaux d'avoir été choisie par L'Oréal pour être l'égérie d'un shampoing vient d'annoncer qu'elle renonçait finalement à ce contrat, à cause de plusieurs de ses anciens tweets jugés antisémites et qui ont suscité une importante polémique...

Le mannequin britannique Amena Khan vient d'annoncer son retrait de la campagne publicitaire du groupe L'Oréal pour un shampoing Elsève, ce lundi 22 janvier. En cause : l'importante polémique suscitée par ses anciens messages sur Twitter qui dénonçaient la politique israélienne. Des messages qu'elle avait postés en 2014 puis supprimés du réseau social.

"Je regrette profondément le contenu des tweets écrits en 2014 et je m'excuse sincèrement pour le désarroi et la douleur qu'ils ont causés", a écrit sur Twitter Amena Khan, avant d'annoncer : "Avec un profond regret, j'ai décidé de me retirer de cette campagne parce que les conversations actuelles qui l'entourent nuisent au sentiment positif et inclusif que j'ai décidé de livrer".

Pour sa part, le groupe L'Oréal s'est contenté de déclarer qu'il approuvait la décision de la mannequin. "Nous apprécions le fait qu'Amena ait présenté ses excuses pour le contenu de ses tweets et pour les réactions qu'ils ont pu susciter", a également commenté le groupe L'Oréal. 

Rubriques

Société