Maison de l’horreur : les 13 enfants maltraités par leurs parents reçoivent des offres d’adoption

Il y a 10 jours, 13 enfants ont été libérés du domicile familial à Perris en Californie, où ils étaient séquestrés et torturés par leurs parents. De nombreuses offres d’adoption affluent auprès des services sociaux américains pour adopter les captifs qui ont vécu l’enfer.

C’est lorsqu’une des filles de la fratrie, âgée de 17 ans, a réussi à s’évader pour donner l’alerte que la police a découvert les conditions inhumaines dans lesquelles étaient séquestrés 13 enfants et adultes, âgés de 2 à 29 ans. Le couple David et Louise Turpin, âgé respectivement de 57 et 49 ans a été arrêté le 14 janvier pour douze chefs d’accusation de séquestration et douze de torture, mais aussi de maltraitance sur sept adultes à charge ainsi que six pour maltraitance ou négligence d’un enfant. Cette affaire a touché le coeur des américains et du monde entier.

En effet, Kimberly Trone, la porte-parole des services sociaux du comité de Riverside, a déclaré : “Il y a eu des offres d’adoption, mais (...) cela ne veut pas dire que ça va aboutir”. D’autres citoyens, afin d’apporter leur soutien, se déplacent en masse devant la désormais tristement célèbre “maison de l’horreur” pour déposer des fleurs, des peluches, des bougies, ou encore de très nombreuses lettres et messages tels que “nous sommes unis en soutien aux enfants Turpin” ou “vous êtes une bénédiction”.

Pour rappel, les treize enfants et adultes ont été retrouvés dans l’obscurité, pour certains enchaînés au lit, affamés et dans des conditions de saleté extrême. La fratrie Turpin n’avait droit qu’à une douche par an et ils ne s’étaient jamais rendus chez un dentiste. Un véritable cauchemar auquel a miraculeusement échappé le petit dernier de 2 ans, exempté de torture et bien nourri. 

Rubriques

Société