Les recherches devraient maintenant être conduites en fonction des suites données à l'enquête judiciaires...

Les enquêteurs n'ont toujours pas réussi à déterminer où se trouve Maelys, 9 ans, disparue depuis maintenant une vingtaine de jours. Tandis que les importantes recherches menées sur le terrain n'ont pas permis de détecter la moindre trace de la fillette, mis à part une trace de son ADN dans la voiture du principal suspect, les enquêteurs envisagent désormais de restreindre le dispositif de recherches, a appris ce mardi l'AFP d'une source proche du dossier.

« On est en train d’épuiser les endroits où l’on pouvait avoir des résultats »

Alors que les recherches menées dans les gorges de Chailles, en Savoie, sont désormais terminées, celles ordonnées dans le lac proche d'Aiguebelette vont encore se poursuivre ce mercredi 13 septembre. Le suspect de 34 ans, mis en examen et écroué, avait notamment pour habitude de promener ses chiens dans ce secteur, distant de quelques kilomètres du domicile de ses parents où il réside, à Domessin (Savoie).

« On est en train d’épuiser les endroits où l’on pouvait avoir des résultats », a fait savoir une source proche de l'affaire, qui indique que les recherches devraient maintenant s'orienter en fonction des résultats de l'enquête judiciaire. 

Pour rappel, la petite Maelys a disparu lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin, en Isère, durant la nuit du samedi 26 au dimanche 27 août. Depuis, un important dispositif de recherche a été déployé afin de la retrouver.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !