Macron contraint de reporter son discours sur la laïcité

Tandis que les polémiques se succèdent au sujet de la laïcité, le chef de l'état souhaite prendre le temps de la réflexion avant de s'exprimer...

Prévu au programme de la journée de la laïcité, ce samedi 9 décembre, le discours qui devait être prononcé par Emmanuel Macron sera finalement reporté à janvier prochain, rapporte L'Opinion. En effet, le sujet devenu délicat de la laïcité est bien souvent déclencheur de polémiques, c'est pourquoi le président de la République, qui devrait toutefois recevoir ce vendredi à l'Élysée les représentants des cultes, souhaite "faire le tour du sujet" avant de se risquer à toute prise de parole publique.

L'entourage du chef de l'État explique pour sa part qu'Emmanuel Macron souhaite avant tout "prendre la hauteur" sur ce sujet. "Il faut que le Président s’exprime au bon moment. Pas dans un climat où tout le monde s’agite", explique ainsi un député La République en Marche.

Macron préfère envoyer ses ministres en première ligne

Emmanuel Macron, qui a déjà affirmé qu'"aucune religion n'est un problème", souhaite avancer avec prudence sur ce sujet, préférant envoyer en première ligne ses ministres. Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, est notamment attendu ce samedi en région parisienne pour présenter la "cellule de laïcité". L'Opinion rapporte également que la secrétaire d'État chargée de l'égalité hommes-femmes, Marlène Schiappa, participera quant à elle à une table ronde sur le thème de la laïcité comme "garantie des droits des femmes".

Rubriques

Société