Lyon : la fillette du rabbin brûlée volontairement au white-spirit

La fillette de 14 mois du rabbin de Lyon se trouvait dans sa poussette lorsqu'elle a été brûlée au white-spirit...

Nouvel acte antisémite dans le Rhône ? Dans la nuit de dimanche à lundi, un ou plusieurs individus se sont introduits dans le hall d'immeuble de la grand-mère de la petite fille, âgée de 14 mois. Ils ont alors lacéré la poussette de l'enfant, tout en l'aspergeant de white-spirit. Ce n'est qu'une heure trente plus tard, lorsque la grand-mère est sortie promener l'enfant dans sa poussette, qu'elle s'est rendu compte que cette dernière était brûlée au dos, aux fesses et à la cuisse à cause du produit déversé. 

Le rabbin de Lyon, âgée de 35 ans, a déposé plainte au commissariat de Bron, commune où il réside et où se sont déroulés les faits. Il a notamment expliqué aux policiers qu'il soupçonnait l'un de ses voisins de vouloir lui nuire. 

Pour les policiers, cette affaire doit être prise très au sérieux. Toutes les pistes sont étudiées, mais "pour l’heure, on ignore encore si cette affaire est un acte antisémite, une querelle de voisinage ou des dégradations gratuites commises par des voyous", a expliqué une source proche du dossier. 

Rubriques

Société