Lot-et-Garonne : une femme et son nouveau-né retrouvés morts

L'accouchement, réalisé à domicile et sans aucune aide, se serait mal passé...

Le corps d'une femme de 37 ans et celui de son nouveau-né ont été découverts ce mercredi matin, dans un appartement d'Aiguillon (Lot-et-Garonne). La piste criminelle serait écartée, apprend-on de source policière. 

Le corps serait celui d'une Polonaise qui résidait dans un studio. C'est l'une de ses amies, polonaise également, qui a donné l'alerte après l'avoir découverte sans vie, a précisé le procureur de la République d'Agen. D'après les premiers éléments de l'enquête, il semblerait qu'elle ait été victime d'une hémorragie en accouchant. Le nouveau-né, qui a été retrouvé avec le cordon ombilical sectionné, était également mort lorsque l'amie de la victime a pénétré dans le logement. 

Un appel téléphonique resté sans réponse

L'autopsie des deux corps qui aura lieu ce jeudi à l'Institut médico-légal de Bordeaux devrait aider les enquêteurs à déterminer les causes exactes du décès, et notamment de mettre en évidence d'éventuelles conséquences d'un accouchement sans assistance médicale et de vérifier si la grossesse était arrivée à son terme, ou non.

La trentenaire, qui vivait seule, n'avait pas de compagnon connu. Elle a essayait de joindre quelqu'un par téléphone aux alentours de 04h00 du matin, en vain, rapporte une source proche de l'enquête.

Rubriques

Société