L'ibuprofène aurait des répercussions sur la fertilité des hommes

D'après une équipe de chercheurs, prendre de l'ibuprofène quotidiennement ou de manière trop régulière pourrait influer sur la fertilité masculine. 

Une étude réalisée auprès de 31 sportifs a démontré des dangers de l'ibuprofène. "Attention à la prise soutenue d'ibuprofène chez l'homme" a prévenu un groupe de chercheurs franco-danois. Selon leurs recherches, l'ibuprofène contenu dans l'Advil et le Nurofen aurait des effets néfastes sur la fertilité des hommes en prenant régulièrement. "La prise prolongée à des doses importantes d'ibuprofène (1200 mg/jour pendant six semaines) exerce chez les jeunes hommes des effets perturbateurs endocriniens sévères conduisant à un état appelé 'hypogonadisme compensé", ont-ils déclaré dans un communiqué diffusé par l'Inserm. 

Un problème facilement évitable

Les problèmes liés à l'ibuprofène ne concernent que les personnes ayant recours fréquemment à ce médicament. "Le but n'est pas d'alarmer la population. Il est de dire que des hommes jeunes, qui prennent beaucoup d'ibuprofène sur de longues périodes, méritent de savoir que cela provoque des déséquilibres hormonaux", a convenu le coordinateur de cette étude, Bernard Jégou.

"Les bénéfices, par exemple pour un marathonien qui va en prendre avant et après l'épreuve, ne sont pas prouvés sur la performance ni sur la résistance à la douleur. En revanche, les risques pour sa santé sont avérés", apprend-on également.

Rubriques

Société