L'homme retrouvé sans tête ni jambes dans la Loire était dépressif

Le tronc humain repêché dans la Loire lundi appartenait à un trentenaire, connu pour être dépressif. Il était porté disparu depuis le 20 janvier dernier. 

Ses proches le cherchaient depuis le 20 janvier dernier. Ce mercredi, le corps sans tête ni jambe retrouvé dans la Loire, à proximité de Nantes lundi dernier, a été identifié comme étant celui d'un trentenaire dépressif porté disparu depuis un mois, apprend-on du parquet de Nantes.

Le corps aurait été mutilé par les hélices d'un bateau

Le corps mutilé a été repêché sur la commune de Saint-Herblain et formellement identifié ce mercredi matin grâce à ses empreintes digitales. Il semblerait que le corps ait été mutilé par les hélices d'un bateau. 

La victime était âgée de 31 ans. Disparu depuis le 20 janvier dernier, le jeune homme traversait une phase dépressive. La veille, dans la soirée, des témoins avaient rapporté avoir aperçu un homme enjamber le parapet du pont du Général-Audibert, à Nantes, pour sauter dans la Loire. 

Rubriques

Société