Les Talibans se déchirent !

La « faction terroriste » remporte une énorme bagarre au palais présidentiel. Deux « modérés » mis à l’écart sont portés manquants alors que le pays fait face à la crise économique et à la famine. Le mollah Baradar, chef adjoint des Talibans et vice-premier ministre aurait été « supprimé » par Khalil Haqqani, un adepte d’une ligne duré. Une mauvaise nouvelle pour l’Afghanistan car Baradar entretenait d’excellentes relations avec le Qatar : le bailleur de fonds des talibans et du…PSG !

Rubriques

Société