Les heures sont comptées pour Vincent Lambert

Les traitements de Vincent Lambert, patient en état végétatif suite à un accident de la route en 2008 ont été arrêtés mardi dernier après que le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne ait rejeté un nouveau recours à la demande de ses parents. Cette décision a déclenchée la colère de ceux-ci qui ont déposé plainte pour «  assassinat » au commissariat de Reims contre le docteur Vincent Sanchez exerçant au Centre Hospitalier Universitaire de Reims. Pour rappel son épouse s’oppose à ses beaux-parents et souhaite l’arrêt des soins de son mari.
 Ce matin, les parents de Vincent Lambert ont publié un communiqué: « La mort de Vincent est désormais inéluctable. Elle lui a été imposée à lui comme à nous. Si nous ne l’acceptons pas, nous ne pouvons que nous résigner dans la douleur, l’incompréhension, mais aussi dans l’Espérance.
Nous voulions tous vous remercier de votre amitié, de votre amour, de votre soutien, de vos prières pendant toutes ces années. Il n’y a plus rien à faire sinon prier et accompagner notre cher Vincent, dans la dignité et le recueillement. Vous êtes avec nous tous par la pensée et la prière auprès de Vincent.
11Nous demandons aux journalistes présents devant le CHU d’avoir la décence de respecter notre intimité familiale dans ces moments si douloureux.

Pierre, Viviane, David et Anne."

 

 

Rubriques

Société