Les allocations coupées en cas de violence

Le gouvernement étudie la possibilité de couper les allocations aux parents des enfants violents à l'école. 

Dans le cadre du plan contre les violences scolaires, prochainement lancé par Jean-Michel Blanquer, le gouvernement étudie l'idée de supprimer les allocations aux parents d'élèves violents en milieu scolaire.

Une mesure ayant pour but de responsabiliser les familles

Une mesure qui s'inscrit dans ce plan voulu le ministre de l'Éducation suite à l'agression d'une enseignante en octobre dernier à Créteil. Pour rappel, la professeure avait été prise pour cible par un collégien avec une arme factice, tandis qu'un autre filmait la scène qui s'était déroulée dans un établissement scolaire du Val-de-Marne. Une agression qui avait provoqué un ras-le-bol des enseignants, lesquels avaient dénoncé sur les réseaux sociaux leurs conditions de travail difficiles avec le hashtag #PasdeVague. Jean-Michel Blanquer avait alors promis de se montrer ferme face à ces violences, évoquant d'éventuelles amendes ayant pour but de "responsabiliser les familles". 

Ce plan de lutte contre les violences qui devait initialement être présenté à la fin de l'année 2018 a été reporté en raison de la crise des gilets jaunes. Le gouvernement devrait l'annoncer prochainement selon certaines sources ministérielles. 

Rubriques

Politique