Le SWAT a dû intervenir

Les étudiants du Spring Break étaient si nombreux à Miami que les équipes du SWAT ont dû intervenir afin de faire respecter le couvre-feu. Mais, quand on est des milliers dans la rue complètement imbibé d’alcool et aussi après avoir consommé pas mal de drogue, 20 heures, c’est un peu tôt. Alors, les pauvres policiers qui ont tenté un rappel à la loi, se sont vus maltraités. C’est pourquoi, le SWAT est venu et a réussi à disperser les manifestants. 

Rubriques

Société