Le corps de Sophie Le Tan retrouvé

Mercredi dernier, un corps démembré a été retrouvé dans une forêt en Alsace. Le parquet de Strasbourg a révélé samedi 26 octobre que le corps est bien celui de Sophie Le Tan, une étudiante qui était portée disparue depuis plus d’un an. Jean-Marc Reiser est le principal suspect.

Sophie Le Tan avait disparu le jour de son vingtième anniversaire, le 7 septembre 2018, alors qu’elle se rendait à la visite d’un appartement à Schiltigheim. La dépouille abîmée a été découverte dans une forêt d’Alsace par un gendarme au repos. Le corps a été identifié grâce aux analyses ADN de l’institut national de la police scientifique. Le profil génétique féminin mis en évidence fut identique à celui de Sophie.

En ce qui concerne le suspect, la police n’en a qu’un seul et des analyses sont encore en cours. L’investigation a été confiée à la direction interrégionale de la police judiciaire de Strasbourg ainsi qu’à la section de recherches de la gendarmerie de Strasbourg. Le suspect est Jean-Marc Reiser, âgé de 59 ans. C’est lui qui avait posté l’annonce concernant le logement que Sophie devait visiter le jour de sa disparition. Même si du sang a été retrouvé chez lui, Reiser affirme qu’il ne l’a pas tué et a juste soigné la jeune femme qui était soit-disant blessé à la main. Reiser a déjà été condamné pour viol et acquitté par manque de preuve pour la disparition d’une jeune femme dans les années 1980.

Rubriques

Société