Le cardinal Barbarin condamné

Ce jeudi 7 mars, l’archevêque de Lyon est passé devant la justice pour “non-dénonciation de mauvais traitements”. Il a été condamné à 6 mois de prison avec sursis.

Dans l’affaire d’agressions pédophiles perpétrées par le père Preynat, le cardinal Barbarin a été reconnu coupable pour ne pas avoir dénoncé ces atteintes sexuelles sur mineurs. Au cours de son procès, le cardinal avait déclaré : “Je ne vois pas de quoi je suis coupable”. A la suite des témoignages entendus dans cette affaire, la justice en a donc décidé autrement.

A la barre, des anciens scouts sont venus délivrés des témoignages poignants sur les faits qui se sont déroulés à l’époque. Avec l’appui de l’association de victimes La Parole libérée, ce sont donc neuf hommes qui affirment avoir été abusés sexuellement par le père Bernard Preynat. En attendant le procès de ce dernier, ce sont les personnes qui étaient au courant de ces agissements qui ont été jugées.

L’un des plaignants a qualifié le jugement de “victoire pour la protection de l’enfance”. En effet, face aux affaires de pédophilies au sein de l’Eglise, ce jugement représente un véritable événement pour la reconnaissance des victimes. A la sortie du tribunal, les avocats du cardinal se sont exprimés et ont affichés leur volonté de contester le jugement.

Rubriques

Société