Soupçonné d'être un combattant de Daesh, le jeune homme de 19 ans s'est vu interdire l'entrée sur le territoire autrichien, où il devait se faire opérer après avoir reçu une balle dans la tête.

Temirlan M., 19 ans, ne pourra pas bénéficier des soins médicaux autrichiens, a confirmé ce mercredi le ministère de l'Intérieur autrichien. Le jeune homme d'origine géorgienne, soupçonné d'être un combattant de l'État Islamique (EI), devait être opéré en urgence à Vienne à cause d'une importante blessure par balle à la tête. Mais le gouvernement autrichien, invoquant des "risques importants" pour la sécurité du pays, lui a interdit l'entrée sur le territoire.

Considéré comme un proche de l'auteur de l'attentat à l'aéroport d'Istanbul, en 2016

Le blessé est présumé proche du Tchétchène Akhmed Tchataïev, considéré comme le cerveau de l'attentat djihadiste perpétré en 2016 à l'aéroport d'Istanbul. 46 personnes avaient étaient tuées.

Temirlan M., tombé dans le coma suite à sa blessure, a reçu une balle à la tête lors de l'intervention des forces spéciales le 26 décembre dernier, dans le nord de la Géorgie, rapporte le quotidien Kronen Zeitung. Il ne sera donc pas soigné en Autriche comme l'ont réclamé les autorités géorgiennes, le gouvernement ayant opposé son veto à cette venue, a confirmé un porte-parole du ministère de l'Intérieur autrichien.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !