L'adolescent accusé d'avoir tué un gendarme, retrouvé mort avec son père dans un bois

Les deux corps sans vie ont été découverts mardi matin par un promeneur, dans un bois de la commune de Salles, en Gironde.

Ce mardi 20 février aux alentours de 08h30, un promeneur a découvert deux corps dans un bois de Salles, en Gironde. Selon l'AFP, il s'agit de l'adolescent qui avait mortellement fauché un gendarme lors d'un contrôle routier le 4 février dernier. Son père, également mort, se trouvait à ses côtés. 

La piste du suicide privilégiée

Lundi soir, le père et le fils avaient disparu de leur domicile de Salles, non loin de l'endroit où ils ont été retrouvés. D'après le journal Sud-Ouest, ils seraient partis en emportant un fusil de chasse et en laissant derrière eux un "écrit alarmant". Bien que les circonstances exactes de leurs morts ne soient pas encore connues, les enquêteurs privilégient la piste du suicide. 

Le 6 février dernier, l'adolescent avait été mis en examen pour "homicide involontaire aggravé" après avoir "vu le gendarme" et décidé pourtant de ne pas "obtempéré ni tenté de l'éviter". Le mineur avait été placé sous contrôle judiciaire, ce dont le parquet de Bordeaux avait fait appel. Ce mardi après-midi, la cour d'appel de Bordeaux devait examiner cette affaire. 

Rubriques

Société