Lactalis savait que ses laits infantiles étaient contaminés à la salmonelle

D'après Le Canard Enchaîné, des contrôles internes menés dans les usines de Lactalis avaient détecté la présence de salmonelle, et ce depuis des mois...

Le Canard Enchaîné de ce mercredi 3 janvier s'apprête à révéler des informations bien embarrassantes concernant le fabricant de lait pour bébé, Lactalis. En effet, le journal affirme que des contrôles internes gardés secrets avaient détecté la présence de salmonelle dans le lait en poudre fabriqué par le numéro un mondial du lait, et ce depuis plusieurs mois...

Le 26 décembre dernier, le pôle santé du parquet de Paris a ouvert une enquête concernant les agissements de Lactalis qui après plusieurs plaintes a rappelé de nombreux lots de produits, dans des quantités historiques. Ainsi, depuis début décembre, toute la production de l'usine de Craon (Mayenne) a été rappelée début décembre, soit des millions de boîtes de lait en poudre dont la majorité avait déjà été vendue.

Des rapports internes gardés secrets

Toujours d'après Le Canard Enchaîné, des inspections menées par les services vétérinaires en septembre dernier n'avaient rien détecté. Contrairement à celles menées en interne en août, soit avant les contrôles vétérinaires, qui avaient bien mené à la détection de salmonelle sur du matériel de nettoyage et des carrelages. Lactalis aurait donc, toujours selon le journal, tenté de cacher cette découverte inquiétante aux autorités sanitaires, pour ensuite la minimiser une fois le scandale éclaté au grand jour. 

Rubriques

Société