La démocratie en danger

Entendons-nous bien, nous ne pouvons que nous associer à l’hommage des policiers à la mémoire de leurs collègues tués. De la même manière nous ne contestons en rien leur droit à exprimer leurs revendications. Mais en revanche, que s’associe à cette manifestation menée devant l’Assemblée Nationale, siège du pouvoir législatif, un ministre, représentant de l’exécutif, nous semble une atteinte grave à la séparation des pouvoirs, fondement absolu de la démocratie et que par ailleurs ce ministre soit précisément le porteur des mesures contre lesquelles les manifestants protestent, nous semble une disparition complète de la cohérence de la conduite politique et de l’action publique. Le mépris total du sens. Et sa disparition.

Rubriques

Société