La Covid du jour

Deux motifs d’inquiétudes : Le premier sur France surFrance Inter ce matin, l’épidémiologiste Dominique Costagliola (Inserm) affirmait qu’on "ne peut pas espérer une baisse massive des cas d’ici fin mai". La raison : la réouverture dès lundi prochain des écoles qui se fera sans "les mesures qui permettent d’y limiter le risque"(vaccination des profs, mesures d’aération, etc). Le second :  L’épidémie progresse partout dans le monde :record de nouveaux cas battu la semaine dernière (5,2 Millions). Un motif d’espoir tout de même : malgré des vaccins différents : Pfizer pour Israël et AstraZeneca pour le UK, ces deux pays ont réussi à faire baisser la mortalité Covid à des niveaux semblables et ultra-bas. Espoir

Rubriques

Société