L’Iran en deuil

Le peuple iranien s’est réuni au centre de la ville de Téhéran pour rendre hommage au général Soleimani, mort dans un raid américain, ce vendredi 3 janvier.

Ce lundi 6 janvier, une foule s’est rassemblée près de l’université de Téhéran, près de l’université de la ville. Elle a rendu hommage au général Qassem Soleimani et à quatre iraniens qui ont été tués ce vendredi par une frappe de drone américain, en Irak. L’ordre avait été donné par le président états-unien, Donald Trump.

Vers 8 heures du matin, les habitants se sont rassemblés pour effectuer la prière du mort dirigée par le guide suprême de la révolution islamique, l’ayatollah Ali Khamenei en présence de l’homme d’Etat iranien Hassan Rohani. Ce dernier a prononcé la prière en larmes du défunt avant de quitter les lieux.

Une marche a ensuite été organisée, sur plusieurs kilomètres, le long des avenues Enghelab et Azadi, signifiant respectivement révolution et liberté. Ce dimanche, plusieurs villes d’Iran se sont manifestées. Des femmes et des hommes révoltés, hurlaient en pleurs : « mort à l’Amérique », « mort à l’Israël ».

Rubriques

Société