Une autre participante accuse l'homme de l'avoir agressée sexuellement en marge du tournage de la prochaine édition de Koh-Lanta. 

Ce lundi matin, le candidat soupçonné d'avoir agressé sexuellement une autre candidate a été placé en garde à vue, apprend-on de source judiciaire. L'homme a été interpellé dès sa descente de l'avion qui le ramenait en France, et immédiatement conduit dans les locaux de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis, chargée de l'enquête. « Il y a encore de nombreux membres de la production et des candidats encore aux Fidji qu'il faudra entendre», a précisé cette même source policière à 20 Minutes.

Ce vendredi, l'annulation du tournage de la prochaine édition de Koh-Lanta a été décidée suite aux accusations d'une candidate, qui affirme avoir été agressée sexuellement par un autre participant. «Dans la nuit du 4e au 5e jour de tournage une concurrente a fait état de faits susceptibles de relever d'une agression sexuelle», avait indiqué par communiqué la présidente d'Adventure Line Productions (ALP). 

La victime présumée serait Candice Renard, qui accuse Eddy Guyot.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !