Kaboul aux mains des Talibans

L’ambassadeur afghan aux États-Unis, Adela Ruiz, a exhorté le Président Joe Biden à lancer des frappes aériennes contre les talibans afin que ceux-ci n’atteignent pas la capitale Kaboul. Cette femme a également demandé que les États-Unis et ses alliés réimposent des interdictions de voyager pour les chefs militaires talibans. Selon elle, si rien n’est fait, les talibans seraient maîtres du pays d’ici moins d’un mois. Joe Biden ayant ordonné le retrait des troupes américaines, on le voit mal lancer de nouvelles frappes. Un pays laissé aux mains des terroristes.

 

Rubriques

Société