Trois mois après avoir fait volte-face, revenant sur ses aveux, Jonathann Daval veut sortir de prison. Son avocat va déposer cette semaine une demande de remise en liberté, 

Il y a trois mois, l'affaire Daval connaissait un nouveau rebondissement lorsque le principal suspect, Jonathann Daval, revenait soudainement sur ses aveux. Le mari d'Alexia Daval, qui dans un premier temps avait reconnu avoir tué accidentellement son épouse, soutient désormais être la victime d'un complot familial. 

Dans la suite logique de cette nouvelle version soutenue par son client, Me Schwerdorffer, l'avocat de l'informaticien de 34 ans, va déposer cette semaine une demande de remise en liberté. "Il conteste sa culpabilité, il conteste sa responsabilité pénale dans la mort d'Alexia, et donc il est dans l'ordre des choses, il est dans la logique judiciaire même de déposer une demande de remise en liberté", a-t-il fait savoir.

Lors d'une audition par les juges d'instruction le 27 juin dernier, Jonathann Daval était revenu sur ses aveux du 30 janvier. D'après lui, Alexia a été tuée par Grégory Gay, son beau-frère, au domicile de ses parents. Un drame survenu lors d'un dîner de famille et auquel Jonathann assure ne pas avoir assisté. La famille aurait alors passé "un pacte secret pour étouffer l'affaire". 

"Les conclusions du rapport d’autopsie rendent invraisemblables les accusations qui ont été portées au mois de juin contre Grégory", assure pour sa part Me Gilles-Jean Portejoie, l'avocat du beau-frère et de la soeur d'Alexia Daval. 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !