JO 2018 : un patineur nord-coréen tente de faire tomber un concurrent japonais... deux fois de suite

Jong Kwang Bom sait-il seulement patiner ? 

À 17 ans, Jong Kwang Bom a visiblement été assigné au patinage de vitesse sans avoir son mot à dire. Le jeune athlète, repêché avec d'autres par le CIO pour permettre à la Corée du Nord d'aligner une équipe à peu près convenable, ne s'est vraiment pas illustré de la meilleure des manières sur les séries du 500 mètres en short-track, ce mardi. 

L'épreuve était visiblement bien trop technique pour le Nord-Coréen, qui après avoir réalisé un départ raté, a chuté une première fois face contre terre. C'est alors que Jong Kwang Bom a tenté de s'accrocher à son concurrent japonais d'une manière qui semble volontaire à première vue, mais également lors d'une seconde fois où le doute n'était plus permis. Faux départ, une deuxième chance est tout de même offerte au patineur.

Malheureusement pour lui, le deuxième départ est tout aussi catastrophique. Cette fois-ci, l'attaque de Jong Kwang Bom contre son rival japonais, Keita Watanabe, saute aux yeux. Bon joueur, ce dernier a jugé le geste de son concurrent nord-coréen, qui finira par chuter lourdement, comme étant un « geste involontaire »... L'image au ralentie prouve pourtant le contraire. 

Rubriques

Société