Une jeune femme de 22 ans tuée par une lionne dans une célèbre réserve

La jeune femme se trouvait dans la réserve sud-africaine privée Wildlife Sanctuary, près de Pretoria (Afrique du Sud), lorsqu'elle a été attaquée dans le dos par une lionne. Malgré l'intervention des secours, elle n'a pas survécu à ses blessures.

La lionne était en train d'être promenée par des gardiens lorsque le drame s'est produit, dans des circonstances qui restent à éclaircir. Ce mardi, une jeune femme de 22 ans est morte alors qu'elle visitait une réserve à Hammanskraal, près de la capitale Pretoria (Afrique du Sud). "Quand les secours sont arrivés sur les lieux, des témoins tentaient de la réanimer, a fait savoir Nick Dollman, porte-parole de Netcare 911, au journal Rekord. Malheureusement, elle avait subi des blessures très sévères et elle est morte sur place".

D'après la police de Cullinan, la jeune femme se trouvait en compagnie d'une amie lorsqu'elle a été attaquée par une lionne qui lui a sauté dessus, par-derrière. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes de l'accident. L'identité de la victime n'a pour l'heure pas été rendue publique.

L'attaque mortelle s'est déroulée dans le célèbre domaine Wildlife Sanctuary, dédié à la protection des espèces carnivores. Cette réserve appartient au zoologue Kevin Richardson, connu dans le monde entier pour sa proximité extraordinaire avec les lions, ses documentaires et ses ouvrages animaliers. Ce dernier s'est exprimé dans le journal Times live : "Un collègue expérimenté et moi-même avons pris trois lions pour les promener dans la réserve, comme nous le faisons toutes les semaines, pour leur faire faire de l’exercice et les stimuler. Comme le prévoit la procédure, nous avions notifié le fait que nous faisions cette marche. L’une des lionnes a chassé un impala, et a dû parcourir plus de deux kilomètres quand elle est tombée face à face avec cette jeune femme de 22 ans. Je suis dévasté et mes pensées vont à sa famille.”

Rubriques

Société