Jérôme Rodrigues : pas de sang sur la balle

Les résultats de l'expertise menée sur la balle de LBD remise à l'IGPN et qui aurait coûté un oeil à Jérôme Rodrigues révèlent que le sang retrouvé n'est pas celui du gilet jaune.

Le sang présent sur la balle de LBD remise aux enquêteurs de l'IGPN par l'avocat de Jérôme Rodrigues n'est pas celui du gilet jaune, apprend-on ce mercredi de sources proches de l'enquête. 

La balle de défense, ramassée par des témoins le samedi 26 janvier place de la Bastille à Paris, aurait pourtant atteint Jérôme Rodrigues à l'oeil, occasionnant de graves blessures selon son avocat. 

Blessé par une grenade ou une balle de LBD ?

L'expertise menée dans le cadre de l'enquête ouverte par l'IGPN vient pourtant de conclure que les traces de sang présentes sur cette balle n'appartiennent pas à Jérôme Rodrigues. Un élément supplémentaire, ne permettant toutefois pas de déterminer si la blessure du gilet jaune est due à une grenade ou une balle de lanceur de balles de défense. 

Ce mercredi, Jérôme Rodrigues a maintenu avoir reçu une balle de LBD dans l'oeil tout en avançant le fait que beaucoup de personnes l'avaient touchée par la suite, ce qui expliquerait le fait que son sang n'ait pas été retrouvé dessus. 

Rubriques

Société