Le but : protester contre un homme politique qui a reproché à une jeune femme harcelée de traîner seule dehors après minuit.

#AintNoCinderella. C'est le hashtag qui orne des centaines de publications Twitter, dont les auteurs sont de jeunes Indiennes indignés par les propos d'une personnalité politique.

La semaine dernière, Varnika Kundu, jeune habitante de Chandigarh dans le nord de l'Inde, a été victime de harcèlement alors qu'elle rentrait chez elle en voiture. La jeune femme raconte son calvaire dans un post Facebook, expliquant que deux hommes l'ont prise en chasse sur la route et ont bloqué son véhicule à plusieurs reprises. Ils ont ensuite réussi à la stopper puis ont tenté d'entrer en contact avec elle en frappant sur sa vitre et en essayant d'ouvrir sa portière.

"Ça avait l'air de les amuser de harceler une fille seule au milieu de la nuit, vu comment ils faisaient des embardées avec leur voiture, des écarts qui m'ont fait craindre d'être renversée", raconte l'Indienne, qui estime avoir eu de la chance "de ne pas finir violée ou tuée et jetée dans un fossé".

Les harceleurs sont tous deux "issus de familles influentes". L'un des deux agresseurs se trouve même être le fils d'un homme politique qui appartient au Bharatiya Janata party (BJP), parti de droite nationaliste. Varnika Kundu a porté plainte, et l'affaire est remontée jusqu'au vice-président local du BJP, dont la réaction n'a pas manqué de diviser les foules. "La fille n'aurait pas dû être dehors à minuit (...) "Pourquoi conduisait-elle si tard dans la nuit ? L'atmosphère n'y est pas bonne. Il faut prendre soin de soi", a déclaré Ramveer Bhatti en accusant ses parents de ne pas s'être correctement occupés d'elle.

Une sortie qui a engendré la naissance d'un hashtag, "Je ne suis pas Cendrillon". En illustrant leurs photos d'escapades nocturnes avec cette petite formule, des centaines de jeunes Indiennes ont protesté contre cette sortie déplacée du politicien.

Un soutien massif qui a enchanté Varnika Kundu, comme on a pu le voir avec sa réaction postée sur Facebook.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !