Interdiction du « broyage des poussins »

C’est le ministre de l’agriculture, Didier Guillaume, qui l’a annoncé le mardi 29 octobre. D’ici la fin 2021, le “broyage des poussins” devrait être interdit en France. Une décision qui fait suite à une réunion avec des associations défendant le bien-être animal.

Face aux différents scandales dans les abattoirs et les élevages, différentes mesures ont été prises afin de protéger le bien-être animal. Pour poursuivre cette protection des animaux, une nouvelle décision a été prise par le gouvernement et son ministre de l’agriculture qui a annoncé l’interdiction d’ici 2021 du broyage des poussins tout en ajoutant que d’autres mesures sur le bien-être animal devraient arriver dans les prochaines semaines.

Prenant en compte les avis des associations wellfaristes, qui défendent le bien-être animal, le ministre doit également négocier avec les agriculteurs et les éleveurs sur les différentes mesures à mettre en place. Si l’interdiction du broyage a d’ores-et-déjà été actée, d’autres questions comme la castration à vif des porcelets doivent être abordées. Pour mettre en place ces mesures sans aller “contre la profession”, le ministre a déclaré prendre le temps : “Il y a le temps de la nature, le temps de l’élevage et le temps de la société”.

Rubriques

Société