L'instituteur a été suspendu le temps des investigations.

Le parquet de Paris vient d'ouvrir une enquête. Un enseignant d'une école privée catholique du VIIe arrondissement de Paris est suspecté d'avoir commis des agressions sexuelles sur des élèves.

L'enquête porte sur des faits "d'agression sexuelle sur mineurs de 15 ans par personne ayant abusé de ses fonctions", précise l'AFP qui a interrogé une source judiciaire. L'instituteur en question est âgé d'une quarantaine d'années. Il enseignait dans une classe de CM2 au sein de l'école primaire Sainte Jeanne-Elisabeth. Depuis le rectorat l'a suspendu a précisé le directeur diocésien de l'enseignement catholique de Paris, Jean-François Canteneur à l'AFP.

Le signalement avait été fait aux autorités par le directeur de l'établissement le 31 mars dernier. La veille, sept collégiennes aujourd'hui en 6e, avaient fait part d'actes suspects commis par leur ancien instituteur de CM2. Elles avaient parlé de "câlins, des embrassades sur la joue, de façon régulière, notamment pendant des classes vertes", précise le même témoin, qui affirme que l'enseignant était arrivé en septembre 2015 et "était considéré comme un très bon pédagogue, très apprécié des enfants, avec qui il avait un contact facile". Concernant les faits, le directeur diocésien parle d'un "comportement inadapté de quelqu'un qui ne joue pas son rôle d'adulte".

Il explique également qu'il n'avait pas eu connaissance de faits similaires lors de la précédente affectation de l'enseignant. "La seule chose que nous avons eu à connaître concerne l'utilisation par l'enseignant de son portable pour prendre des photos d'élèves en cours afin d'alimenter le site de l'école. Ce n'était pas normal, mais l'incident avait été traité, et il avait été sanctionné".

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !