L'infirmier, âgé de 49 ans, a déjà été condamné pour une agression sexuelle...

La patiente de 32 ans, admise le 1er février dernier dans un service du prestigieux hôpital américain de Neuilly-sur-Seine, a été violée en pleine nuit, rapporte Le Parisien. Alors qu'elle se trouvait dans sa chambre, un infirmier de 49 ans en charge de lui administrer chaque soir ses médicaments l'a agressée sexuellement. L'homme a été mis en examen le 14 février dernier, précise le journal.

"Désolé ma belle"

Ce n'est qu'après 22 heures, lorsque le compagnon de la jeune femme est parti, que l'infirmier est retourné dans la chambre de la patiente, qui se trouvait alors dans un demi-sommeil. La jeune femme dit avoir entendu l'infirmier lui parler et la toucher. Elle sent qu'une relation sexuelle a bien eu lieu, mais assommée de cachets, elle n'arrive pas à réagir. Ce n'est que le lendemain, lorsqu'elle ressent de vives douleurs au bas ventre, qu'elle comprend que l'homme l'a bien violée sous l'emprise de ses médicaments. Par ailleurs, la jeune femme découvre sur son portable un SMS envoyé par un contact qui n'est pas enregistré dans son téléphone. "Désolé ma belle", peut-on lire dans ce message. Certaine d'avoir été violée, elle dépose plainte.

La vérification du numéro du SMS a permis aux enquêteurs de confondre l'un des infirmiers de l'établissement, un homme de 49 ans dont le nom figure dans le Fichier judiciaire des auteurs d’infractions sexuelles (Fijais), pour avoir agressé sexuellement une personne vulnérable. L'infirmier a été licencié par l'hôpital.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !