Un groupe de femme en Indonésie a décidé de faire valoir le port du niqab dans un pays à majorité musulmane qui refuse pourtant de porter le voile.

On les appelle les membres de la "Brigade du niqab". Ces femmes qui se sont rencontrées grâce aux réseaux sociaux se réunissent pour réciter des versets du Coran, mais aussi pour pratiquer diverses activités, tout cela en niqab, un vêtement qui recouvre l'ensemble du corps et ne laisse qu'une simple visière au niveau des yeux. C'est une première pour les Indonésiens. Dans ce pays de 255 millions d'habitants et alors que 90% de la population est musulmane, peu de personnes portent le niqab, préférant pratiquer un islam modéré.

Un objectif d'union

"Notre objectif est de parvenir à s'unir dans la différence, même au sein de l'islam", a expliqué Mario, organisateur de séance de tir à l'arc à cheval auquel la "Brigade du niqab" a participé. "Il y  a des opinions différentes au sein même de l'islam et le prophète veut que nous nous unifiions".
Selon Mindrayanti, une membre de la Brigade, "le niqab n'empêche pas notre socialisation avec quiconque, même avec des non-musulmans. Nous pouvons être de bons ambassadeurs des musulmans face à des non-musulmans et face à ceux qui ne comprennent pas l'islam et n'en connaissent que ce qu'ils voient dans les médias". 
Le retour du niqab en force dans le pays fait cependant écho à la condamnation à deux ans d'emprisonnement de l'ex-gouverneur de Jakarta, la capitale, pour blasphèmes dans un pays qui se targue d'être une nation de musulmans modérés.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !