En Inde, le viol sera automatiquement reconnu, même dans le cadre du mariage, dès lors que la personne concernée est mineure, a déclaré ce mercredi la Cour suprême d'Inde.

Avoir une relation sexuelle avec une mineure est nécessairement un viol, même si le couple est marié, a jugé ce mercredi la Cour suprême d'Inde.

Si l'âge de la majorité sexuelle est de 18 ans en Inde, des millions d'enfants sont néanmoins contraints de se marier bien plus jeunes, notamment dans certaines zones rurales peu développées.

Problème : les lois indiennes sur le viol ne s'appliquent pas aux couples mariés. Un vide juridique à cause duquel une relation sexuelle non consentie avec un mineur n'était jusqu'ici pas considérée comme un viol dès lors qu'elle avait eu lieu dans le cadre d'un mariage. La Cour suprême a mis fin à cette autorisation tacite en estimant que cela contredisait les lois sur l'âge de consentement. Les plaintes déposées par les victimes mineures au cour de l'année devront donc être traitées comme des viols au sein du couple.

"Nous connaissons tous le nombre d'enfants qui sont mariés alors qu'ils n'ont pas 18 ans", a rappelé l'avocat Vikram Srivastava à l'origine de la saisine de la Cour suprême. En effet, de nombreux parents indiens marient leurs enfants avant que ceux-ci ait atteint leur majorité. Des mariages qui peuvent être motivés par des raisons financières ou bien dans le but d'échapper à la honte qui s'abat sur les familles dont des membres ont eu des relations sexuelles avant le mariage.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !