Le journaliste couvrait les affrontements politiques dans le nord-est de l'Inde. Il a été battu à mort.

C'est le deuxième journaliste tué en Inde en seulement quelques semaines. Shantanu Bhowmick a perdu la vie alors qu'il couvrait des affrontements politiques dans le nord-est du pays, selon le communiqué des autorités indiennes.

Il y a un peu plus de deux semaines, la célèbre journaliste Gauri Lankesh, avait été assassinée à Bangalore, dans le sud de l'Inde. La mort de cette détractrice des nationalistes hindous avait provoqué une vague d'indignation dans le pays.

Selon les autorités indiennes, le journaliste tué mercredi suivait les affrontements entre des partisans de partis politiques différents. Des heurts qui se sont déroulés à Agartala, la capitale du Tripura, un petit État du nord-est de l'Inde. Le reporter a été battu à mort.

"Nous avons découvert le corps du journaliste plus tard sur le lieu des affrontements", a expliqué un responsable de la police du Tripura. Une dizaine de membres des forces de l'ordre ont aussi été blessés. Selon l'AFP, aucune arrestation n'a été effectuée pour le moment.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !