Ils torturent et tuent leur bébé de cinq mois en le frappant à mort

Eli Cox, âgé de cinq mois à peine, à vécu un véritable enfer avant de mourir, sous les coups de ses parents...

Lors de son arrivée à l'hôpital, le petit Eli Cox, âgé de cinq mois, présentait 28 fractures réparties sur 19 os ainsi que de graves lésions cérébrales. Le nourrisson, qui avait perdu connaissance le 13 avril dernier, était régulièrement battu par ses parents, Katherine Cox, 33 ans, et Danny Sheperd, 26 ans. Deux semaines après avoir été admis à l'hôpital en réanimation, le bébé est mort.

Les expertises médicales, révélées durant le procès des parents, soulignent que le petit Eli Cox a été "tiraillé, frappé et plié en deux". "Les deux parents étaient conscients, dans les semaines précédant le 13 avril et le jour même de sa mort, qu'Eli Cox était dans une situation de souffrance physique très sérieuse", rapporte The Sun. 

Malgré la présence de sachets d'amphétamines découverts au domicile des parents, Katherine Cox et son compagnon Danny Sheperd, ont toujours nié avoir consommé de la drogue.

Un coup fatal après des mois de maltraitances répétées

Le procès a permis de conclure que bien que la mère n'est pas elle-même frappé son nourrisson - Danny Sheperd portant seul les coups -, cette dernière savait parfaitement les souffrances et les séquelles que cela entraînait sur son enfant. Le 13 avril, le père a porté un coup fatal au petit Eli, qui a perdu connaissance. "Danny Sheperd sait ce qu'il a fait. Ce n'est pas qu'il n'a pas de remords mais il n'est pas encore prêt à accepter ce qu'il a fait", a souligné un journaliste, présent lors du procès.

Katherine Cox a été condamnée à 8 ans de prison, quant à son compagnon Danny Sheperd, il a écopé de 13 ans et demi de prison ferme pour maltraitances ayant entraîné la mort.

Rubriques

Société