Il se fait passer pour un président

Un hacker français a piraté le compte Twitter du président nigérian Muhammadu Buhari et a déclaré la guerre au président Trump, ce jeudi 16 janvier.

Jeudi soir, un hacker s’est manifesté sous le nom de Kira et s’est fait passer pour le président du Nigéria. Ce dernier s’est permis de faire une déclaration officielle sur ses réseaux sociaux : « Moi, Muham­madu Buhari, déclare aujourd'hui la guerre aux États-Unis en promet­tant de détruire les civils qui adhèrent à la poli­tique de M. Donald Trump. Donald Trump, vous êtes prévenu. ».

Ce pirate informatique a profité de cet instant de gloire pour mettre à jour la page Wikipédia du Nigéria et renommé le nom de l’homme d’état du pays par Kira Binks. Le post de Kira a rapidement pris de l’ampleur. De ce fait, il a rapidement supprimé son tweet afin d’éviter un conflit diplomatique. Le lendemain, le compte du hacker a été directement supprimé.

En France, l’usurpation d’identité en ligne est passible d’un an de prison et de 15 000 euros d’amende.

Rubriques

Société