Elle publie des vidéos porno d'allaitement

L'Américaine, qui assure qu'il s'agissait simplement de tutoriels pour l'allaitement, a été condamnée à dix ans de prison par un tribunal de Floride. 

"Je ne suis pas un monstre", assure cette Américaine accusée d'avoir publié et monnayé des vidéos d'elle en train d'allaiter son bébé de manière "lascive et lubrique", rapporte la presse locale. "Moralement, ce n'était pas correct, mais il n'y avait rien de criminel", s'est-elle défendue lors de son jugement.

Leigh Felten, 34 ans, regrette ses vidéos. "J'en ai honte", a-t-elle assuré devant le tribunal de Tallahassee, en Floride. Cette professeure de piano a expliqué avoir agi par désespoir, après s'être retrouvée toute seule avec son bébé, son compagnon l'ayant quitté à la naissance de ce dernier. Pour tromper l'ennui, elle a alors commencé à publier des vidéos sur YouTube.

Au départ, les vidéos montraient de simples allaitements, mais rapidement, les séquences sont devenues lubriques en se teintant d'un caractère réellement pornographique. Le procureur lui reprochant même d'avoir eu des "contacts sexuels" avec son bébé. Signalées en 2015 par les forces de l'ordre du Wisconsin après qu'un individu ait acheté sept vidéos d'allaitement à caractère pornographique, l'affaire est remontée jusqu'en Floride, où réside la jeune maman. 

Leigh Felten, qui vient de passer trois années en détention provisoire dans l'attente de son procès, a assuré avoir compris ses torts et changé. Des arguments qui n'ont pas convaincu les jurés de la cour d'assises de Floride, qui ont condamné la jeune femme à 10 ans de prison. La garde de l'enfant lui a également été retirée, pour être attribuée au père biologique. 

Rubriques

Société