Il prostitue une femme enceinte dans son logement

Ce sexagénaire avait créé un veritable bordel dans son petit appartement toulousain...

La reconversion professionnelle de cet homme est pour le moins étonnante. Restaurateur à la retraite, ce sexagénaire de 68 ans, originaire de Toulouse, s'était depuis plusieurs années lancé dans le business de la prostitution sadomasochiste. Cet homme, jugé vendredi 9 novembre par le tribunal correctionnel de Toulouse, avait créé un petit bordel dans son propre logement. 

Face au président, le sexagénaire a assuré qu'il ne savait pas que la prostitution sadomasochiste était illégale. "Je pensais que c'était juste un échange de services entre nous", a-t-il déclaré. L'homme accueillait ainsi quasi quotidiennement deux prostituées dans son appartement. Mais il estimait agir correctement avec ces dernières en les sortant de la rue : "Elle travaillait deux trois heures chez moi pour gagner autant que 7 heures sur le trottoir", s'est-il même félicité. 

Quant à la seconde prostituée, elle était enceinte, mais c'est son compagnon lui-même qui l'avait présentée au sexagénaire. "C'était délicat de lui dire d'arrêter. Elle n'avait pas d'argent... Elle cachait sa grossesse dans des vêtements larges. J'étais embêté, mais je ne savais pas comment faire", a assuré le Toulousain, condamné à 3 ans de prison, dont deux avec sursis. Le compagnon de la prostituée enceinte a été condamné pour sa part à six mois de prison ferme. 

Rubriques

Société