Il préparait une série de meurtres ciblés

Un admirateur américain du tueur norvégien Anders Breivik projettait de s'en prendre à de nombreuses personnalités politiques démocrates ainsi qu'à des figures médiatiques.  

Un garde-côte américain, suprémaciste blanc, a été interpellé la semaine dernière à son domicile de Silver Spring, dans le Maryland, non loin de Washington. Âgé de 49 ans, il projetait d'éliminer plusieurs personnalités politiques et médiatiques en se servant d'un impressionnant arsenal, saisi chez lui.

Christopher Paul Hasson prévoyait de "tuer des civils innocents à une échelle rarement vue dans ce pays", a fait savoir le procureur Robert Hur, tout en demandant la détention jusqu'à son procès de ce "terroriste américain". 

Selon le bureau du procureur, pas moins de 15 armes et plus d'un millier de munitions ont été retrouvées dans l'appartement du garde-côte, ainsi que des drogues illicites, des hormones de croissance et des stéroïdes. Dans des documents saisis par les autorités, l'homme se décrivait lui-même comme un "suprémaciste blanc", partisan d'une "violence ciblée destinée à établir une patrie blanche". 

Christopher Paul Hasson consultait régulièrement des passages du "manifeste de Breivik", portant sur l'accumulation des armes à feu et l'établissement d'une liste de victimes à éliminer. Parmi ces dernières figuraient notamment Nancy Pelosi et Chuck Schumer, politiques démocrates, ainsi que la benjamine du Congrès américain, Alexandria Ocasio-Cortez. Plusieurs journalistes travaillant pour CNN et MSNBC étaient également visés. 

Rubriques

Société