L'embarcation, arrivée en Guadeloupe ce vendredi soir et en provenance de Saint-Martin, a créé la polémique. À son bord, une centaine de touristes en majorité blancs, rapatriés à la demande de la préfecture selon le capitaine...

Suite à la diffusion d'un reportage de la chaîne Guadeloupe 1ère, montrant l'arrivée sur l'île d'une centaine de touristes majoritairement de nationalité américaine, la polémique ne cesse de prendre de l'ampleur. Le navire en question avait été réquisitionné le 7 septembre dernier, dans le but d'acheminer les secours et leur matériel à Saint-Martin et Saint-Barthélémy, suite au passage de l'ouragan Irma. Vendredi dernier, il a servi également à rapatrier des touristes, selon le capitaine du navire qui assure que le préfet en personne l'a missionné pour se faire.

Pour de nombreux Guadeloupéens, qui ne comprennent pas la présence presque exclusive de touristes sur le bateau, dont Johana Soudiagom, cette mission a été faite au détriment des locaux. 

Constatant un début de polémique, la préfecture de Guadeloupe s'est empressée de démentir cet ordre sur Twitter : "Le préfet n'a jamais donné d'ordre de rapatriement de touristes au navire Archipel 1. Le bateau devait se mettre à l'abri à l'annonce d'une forte houle", a-t-elle assuré.

"J'ai été informé en consultant les réseaux sociaux qu'un bateau s'apprêtait à revenir avec une centaine de rapatriés. Je n'en sais pas tellement plus", précise de son côté le maire de Saint-François, qui ne cache pas sa stupéfaction.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !