Il frappe son bébé à coups de genoux

Il y a une quinzaine de jours, un père de famille résidant à Mirecourt, dans les Vosges, a appelé les secours car son bébé de deux mois était inconscient. Des examens médicaux ont révélé qu'il avait été victime de graves violences...

Le père de famille avait contacté les secours, car son nouveau-né de deux mois à peine était inconscient. Rapidement arrivés sur les lieux, les secours ont en effet trouvé l'enfant inanimé et l'ont immédiatement transporté à l'hôpital. Après lui avoir prodigué les soins nécessaires, les médecins ont pratiqué des examens médicaux qui ont révélé que le bébé avait été victime de violences. 

Le nouveau-né souffrait notamment d'un hématome sous-dural, qui s'apparente à un épanchement de sang dans le cerveau, mais également de nombreux os fracturés. Ses parents, âgés d'une vingtaine d'années, ont été placés en garde à vue. Le père a alors avoué avoir frappé son enfant à coups de poing et de genoux. "Je suis un impulsif", s'est-il justifié auprès des enquêteurs. 

Le couple, libéré sous contrôle judiciaire, a été mis en examen pour violences habituelles. Quant au nouveau-né, il a été placé provisoirement. 

Rubriques

Société