Il bouge enfin

Oussama Rabie, chef de l’autorité égyptienne du canal de Suez, a confirmé que les vents forts et les conditions météorologiques n’étaient pas les principales raisons de l’échouement du porte-conteneurs Ever Green qui bloque depuis quelques jours le canal. Des erreurs techniques et humaines sont à l’origine de cette catastrophe. La bataille pour savoir qui va payer l’addition est lancée. Le groupe Evergreen appartient à un richissime consortium taiwanais. Bon, la bonne nouvelle, c’est que les équipes égyptiennes ont réussi à faire bouger l’immense navire. 

 

 

Rubriques

Société