Héros » de l’attentat de Manchester, il admet avoir volé des victimes

Mercredi 3 janvier, un sans-abris a reconnu devant la justice britannique avoir dépouillé des victimes de Manchester, alors qu'il avait prétendu lors de l'attentat leur porter secours...

Chris Parker, 33 ans, a admis ce mercredi avoir volé le sac à main et le téléphone portable de victimes de l'attentat de Manchester. Devant la cour de Manchester (nord-ouest de l'Angleterre), il a plaidé coupable des deux chefs d'inculpation de fraude et de vol.

Les images de vidéosurveillance diffusées durant son procès montrent ce SDF allant de victime en victime alors que vient tout juste de se produire l'attentat suicide qui a tué 22 personnes et fait de nombreux blessés à la Manchester Arena, à l'issue du concert de la chanteuse américaine Ariana Grande.

Pour l'accusation, bien que Chris Parker soit en effet venu aider les victimes de manière succincte, il en a surtout profité pour voler les blessés. Ainsi, il s'est rendu à plusieurs reprises au chevet de Pauline Healey, blessée dans l'explosion et dont la petite-fille était en train de mourir quelques mètres plus loin. Il en a alors profité pour lui subtiliser son sac à main et son portefeuille. Il a ensuite utilisé sa carte bleue dans un McDonald's de la ville, quelques heures plus tard.

Chris Parker a également volé le téléphone portable d'une autre victime et d'autres affaires personnelles. La cour se prononcera sur son cas le 30 janvier prochain. En attendant, il est maintenu en détention.

Rubriques

Société