Hausse des violences au Nouvel An : les véhicules incendiés et les interpellations en augmentation

Ce lundi soir, le ministère de l'Intérieur a indiqué avoir enregistré une hausse du nombre de véhicules incendiés et d'interpellations durant la nuit du Nouvel An, par rapport à l'année précédente.

Durant la nuit de la Saint-Sylvestre, 1.031 véhicules ont été incendiés et 510 personnes ont été interpellées. Ce bilan, communiqué par le ministère de l'Intérieur lundi 1er janvier au soir, démontre une hausse des violences comptabilisées la nuit du Nouvel An, en France. 

"Je regrette que des incidents comme ceux d’hier puissent se passer, mais dans l’ensemble les gens ont pu jouir de la nuit de la Saint-Sylvestre de manière pacifiée", a toutefois modéré Gérard Collomb, en déplacement au commissariat de Champigny-sur-Marne suite à la violente agression de deux policiers durant la soirée du 31 décembre.

D'après le ministre de l'Intérieur, l'augmentation de voitures brûlées résulte "principalement de la hausse constatée dans quelques départements". Ainsi, à Strasbourg, 75 véhicules incendiés ont été recensés et à Toulouse, plus de 40 voitures ont été brûlées.

À titre de comparaison, durant la nuit du 31 décembre 2016 au 1er janvier 2017, 935 véhicules avaient été incendiés et 456 personnes interpellées. 

Pour ce réveillon, 140.000 policiers, gendarmes, militaires, sapeurs-pompiers et personnels de secours étaient déployés.

Rubriques

Société