Harcèlement scolaire : une lycéenne se pend dans le parc de son établissement

D'après le père de la jeune fille, elle était régulièrement prise pour cible par ses camarades, qui se moquaient d'elle. 

Une lycéenne de 17 ans a mis fin à ses jours la semaine dernière, dans l'enceinte de son établissement scolaire situé à Saintes, en Charente-Maritime. Elle s'est suicidée par pendaison dans le parc de son lycée, apprend-on auprès du parquet local. Le corps de la jeune fille qui était inscrite en bac professionnel Espaces Verts a été retrouvé lundi dernier. Aucun message n'a été découvert à ses côtés, permettant d'expliquer son geste.

Un suicide dû à un nouveau cas de harcèlement scolaire ?

D'après le père de la lycéenne, interrogé par Sud Ouest, sa fille était victime de harcèlement au sein de son établissement. De son côté, le parquet a souligné qu'à ce stade de l'enquête, rien ne justifiait d'orienter les investigations en ce sens. La police de Saintes est chargée de faire toute la lumière sur ce suicide.

Rubriques

Société