Le "hand spinner" : l'UE sonne la sonnette d'alarme pour ce jouet

Un "système d'alerte rapide" est mis en place pour les pays de l'UE, leur permettant de s'envoyer des signaux d'alerte en cas de retrait de produit dangereux dans l'un des pays. Les jouets représentent les produits les plus signalés, notamment le "hand spinner", jouet phare de cette dernière année, très demandé auprès des plus jeunes.

L'Union européenne comptabilise 2 201 alertes sur l'année 2017 concernant les produits considérés comme dangereux. Parmi celles-ci, l'accent est mis sur les fameux "hand spider", ces jouets qui ressemblent à des toupies que les enfants doivent faire tourner autour de leurs doigts. 

Mise en garde sur le "hand spinner"

Sur les 2 201 alertes qu'a reçues l'Union européenne en 2017, la catégorie des jouets est celle qui a le plus fait l'objet de notification puisqu'elle représente 29% des cas. En deuxième position suivent les véhicules à moteur avec 20% d'alertes, puis celle des vêtements, textiles et articles de mode avec 20%
Les "hand spinners" seraient en tête des jouets considérés comme dangereux : d'après la Commission, si ces toupies ont eu un énorme succès auprès des plus jeunes, elles s'avèrent nocives. Les alertes signalées pour les "hand spinners" portaient pour 28% d'entre elles sur les blessures causées par le jouet, et pour 22% sur le risque chimique

"Hand spinner" : un jouet nocif ? 

D'après la Commission, «des contrôles sur des échantillons ont rapidement révélé des problèmes» concernant le boutons sur les toupies, qui permettent à ces dernières de s'allumer, car ceux-ci comportent un risque «de brûlures de l’œsophage et des intestins», et plus précisément «des inquiétudes ont été soulevées en raison d'accidents impliquant de jeunes enfants ayant avalé des parties cassées de ces jouets ou des piles boutons». 

Une mise en garde sur ces petits jouets à première vue innocents ! 

Rubriques

Société