La ministre du Travail Murielle Pénicaud ainsi que la Secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, ont ce mardi 10 octobre présenté un guide destiné aux TPE et au PME, expliquant les bonnes pratiques à adopter pour lutter contre les inégalités femmes-hommes au travail.

Comment lutter contre les discriminations de genre et le sexisme dans les entreprises de moins de 50 salariés ? C’est à cette problématique que s'attaquent Murielle Pénicaud, ministre du Travail, et Marlène Schiappa, Secrétaire d'État en charge de l'égalité femmes-hommes. Ce mardi 10 octobre, les deux femmes ont ainsi présenté un guide des bonnes pratiques à adopter dans les TPE et les PME.

Parmi la série de conseils permettant d'installer l'égalité femmes-hommes et de lutter contre les stéréotypes au sein des entreprises, ce guide invite notamment à utiliser l'écriture inclusive.

Cette manière d'écrire féminise les mots en inscrivant entre des points la terminaison du féminin à l'ensemble des termes masculins. Une écriture au coeur d'un vif débat depuis son utilisation dans un manuel scolaire inclusif, publié par Hatier.

"Usez du féminin et du masculin dans vos discours, à l'oral comme à l'écrit", recommande ainsi le guide téléchargeable en ligne. Un conseil promu parmi d'autres, qui stipulent : "Par exemple, dites 'les clientes et les clients', 'les agentes et les agents du bâtiment', etc. Par écrit vous pouvez simplifier: les client.e.s, les agent.e.s, les professionnel.le.s de la restauration...".

Le guide de 70 pages s'attarde également sur la question des écarts de salaire entre les femmes et les hommes, "9% d'écart de salaires à travail égal".

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !