Guérison d’un patient atteint du VIH

Depuis 19 mois, le “patient de Londres” ne présente plus de signes d’infection au VIH. Une nouvelle étape dans la lutte contre ce fléau mondial.

Dans les recherches pour l’élaboration d’un traitement pour soigner le VIH, une nouvelle victoire a été officialisée à Londres. Après des soins particulièrement lourds et notamment une transplantation de moelle osseuse, le “patient de Londres” ne montre plus aucun signe d’infection.

En parvenant à une rémission sur un deuxième patient tout en utilisant une approche similaire, nous avons montré que le “patient de Berlin” n’a pas été une anomalie” se sont félicité les chercheurs engagés dans ces soins. En effet, 10 ans auparavant, un autre patient avait été soigné grâce au même mode opératoire.

Une nouvelle particulièrement encourageante dans ce combat contre le SIDA dont les équipes cherchent encore le traitement. Après la rémission du “patient de Londres”, ce sont d’autres patients qui sont sur la voie de la guérison. En France notamment, de nombreuses recherches et études mettent en avant les progrès dans le domaine et le possible traitement trouvé pour guérir du SIDA.

Rubriques

Société