Grèce : ulcéré par un but refusé, le président du PAOK Salonique entre sur le terrain armé !

La scène est surréaliste. Ce dimanche, le championnat grec entre le PAOK Salonique et l'AEK Athènes s'est terminé dans le chaos le plus total. Les dirigeants du PAOK ont envahi la pelouse et le président, excédé, arborait même à sa ceinture un pistolet...

Lille, Grèce, même combat pourrait-on dire... Alors que samedi soir dernier, des supporters nordistes ont envahi le terrain à Lille pour s'en prendre aux joueurs de leur propre équipe dont ils étaient déçus des performances, ce dimanche en Grèce, une scène encore plus surréaliste s'est produite. Survenue durant le choc du Championnat entre le leader AEK Athènes et son dauphin, le PAOK Salonique, elle a fait le tour des télévisions du monde entier. Et pour cause, on y voit les dirigeants du PAOK envahir la pelouse après un but refusé à leurs joueurs dans le temps additionnel de la seconde période. S'estimant lésées, les têtes pensantes du club, furieuses, ont alors fait leur entrée sur le terrain alors que la sécurité tentait de les en empêcher, en vain. 

Mais celui qui s'est le plus défavorablement illustré est sans aucun doute le président du PAOK Salonique. Ulcéré, ce dernier a fait son apparition en arborant à la ceinture, bien à la vue de tous, un pistolet. Une scène ubuesque qui illustre de la plus mauvaise des manières les dérives du football à haut niveau...

Rubriques

Société